13 mai 2018

NOUVELLE ADRESSE

Comme suggéré par Skynet blogs qui nous lache à la fin du mois en fermant définitivement ses portes, un export de la totalité du blog a été fait permettant un changement d'adresse ''presque'' en douceur ...

En attendant de travailler sur la mise en page, (je regrette déjà la simplicité de l'interface Skynet), le blog sera désormais visible à cette nouvelle adresse :

https://www.resto356a.fr

A suivre : la sellerie dans la capitale du champagne, les dernières mises au point qui sont encore à venir comme le réglage du parallélisme avec un ancien appareil Facom récupéré chez un mécano qui partait à la retraite, les réglages moteur ... sans oublier un des prochains objectifs avant de prendre la route qui sera le Contrôle Technique obligatoire dans sa nouvelle formule !

IMG_3743.jpg

Merci à tous ceux qui suivent régulièrement le blog. Le compteur a passé depuis peu les 100000 visites, vous êtes nombreux à m'écrire régulièrement, ce qui a permis et permets encore de faire de belles rencontres.

A très bientôt à la nouvelle adresse et qui sait un jour sur la route ...

11:09 Écrit par alphi dans REMONTAGE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01 mai 2018

EPERNAY CAPITALE DU CHAMPAGNE

La 356 prends l'air, 600 km sans le pare-brise et la lunette arrière !

IMG_3027.jpg

A suivre ...

20:16 Écrit par alphi dans SELLERIE | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

25 avril 2018

PREMIERS TOURS DE ROUES ...

Quoi de plus tentant qu'un WE ensoleillé sous la neige pour immortaliser la scène. C'était il y a quelques semaines seulement, tout juste après avoir réparé la boite de vitesses.

IMG_2679.jpg

Le soleil vient de faire son apparition, le thermomètre affiche zéro, la lumière est belle, la voiture aussi ...

IMG_2669.jpg

Ce n'est pas l'envie qui me manque de prendre la route mais sans pare-brise et lunette AR, mais aussi sans les sièges et avec le sel sur les routes, je vais attendre encore un peu ...

IMG_2692.jpg

What else ?

IMG_2683.jpg

Le meissen blue révèle de belles nuances de vert suivant les éclairages.

IMG_2694.jpg

En parlant d'éclairage, si il y en a bien un à éviter quand on veut prendre des photos d'une auto, c'est bien la lumière rasante qui révèle tous les défauts d'alignement et de préparation peinture. La photo ci-dessous permet d'apprécier l'excellent travail réalisé par le carrossier CLASSIC COLLECTORS. Good job Benoît ! wink

IMG_2695.jpg

A suivre la sellerie ...

07:45 Écrit par alphi dans MEISSEN BLUE, REMONTAGE | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : classiccollectors |  Facebook |

19 avril 2018

SOMMAIRE RESTAURATION PORSCHE 356A

Cela faisait déjà un petit moment que j'avais commencé à faire ce sommaire qui reprends toutes les notes depuis le début du blog. Il était prévu de le publier un peu plus tard mais comme Skynet va bientôt fermer, tous les liens hypertextes de ce sommaire mais aussi ceux dans toutes les notes (qui renvoient actuellement sur des pages hébergées chez Skynet) ne fonctionneront plus même si j'exporte le contenu du blog sur une autre plateforme; alors autant que ce sommaire serve quelque peu ...

DSCN2211-1.jpg

- ACHAT :

- DÉMONTAGE :

- DÉCAPAGE, SABLAGE :

- CARROSSERIE 1° PARTIE :

- CARROSSERIE 2° PARTIE (Benoît GOIN, CLASSIC COLLECTORS)

- MEISSEIN BLUE, PRÉPARATION, PEINTURE :

- TRAIN AVANT, DIRECTION, TRAIN ARRIÈRE, FREINAGE :

- BOITE DE VITESSE : 

- MOTEUR, ECHAPPEMENT, RÉSERVOIR :

- CHAUFFAGE :

- JANTES, PNEUS ET CHAMBRE À AIR :

- INTÉRIEUR :

- ÉLECTRICITÉ :

- CHROMAGE

- PIÈCES, ACCESSOIRES : 

- SIÈGES, SELLERIE :

- DIVERS :

Une photo prise lors des premiers tours de roue il y a quelques semaines seulement. Il restait à ce moment là à réparer le problème de boite de vitesse et à faire la sellerie ...

IMG_2192.jpg

 

15 avril 2018

SKYNETBLOGS FERME SES PORTES ...

Comme certains le savent déjà, Skynet va prochainement fermer définitivement ses portes ! Tous les blogs hébergés par Skynet (pour certains depuis 15 ans) ne seront donc bientôt plus visibles sur cette plateforme !

La date a été fixée au Vendredi 31 mai 2018, dans 1 mois et demi ...

Ayant un peu d'avance sur les articles à venir qui sont en partie rédigés et en attendant de trouver ou pas une solution de repli, je continuerai les NOTES sur l'avancement de la 356 sur cette plateforme jusqu'à la fin. Surtout que la fin de la restauration est proche et avec un peu de chance elle aura encore lieu sur cette plateforme !

En attendant la publication de la prochaine NOTE, voici une des photos prise il il y a quelques semaines.

IMG_2669.jpg 

08:00 Écrit par alphi | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

07 avril 2018

UNDERSIDE OF CAR

Une photo du manuel d'atelier pour mieux comprendre certains détails comme par exemple les fixations ou les passage des gaines et des câbles.

underside of car.jpg

Je faisais déjà part dans une ancienne NOTE rédigée en Janvier 2016 des manuels d'atelier disponibles pour toutes les 356 au format pdf auprès de Bill Romano.

''Il est possible de se les procurer auprès de Bill Romano à Berlin tous les manuels d'atelier de toutes les 356 dans une résolution de grande qualité (les photos sont nettes, contrairement aux copies que l'on trouve sur le marché) pour un prix correct, surtout quand on connait tout le travail que cela demande. Pour le contacter par mail : Bill Romano, DVD Workshop Manuals & Parts Catalogs.''

On peut y voir par exemple le tuyau d'essence qui passe entre la gaine d'embrayage et la boite de vitesses, ce qui n'est pas forcément l'endroit auquel on pense au moment du montage, on aurait plus tendance à le faire passer de l'autre coté de la gaine d'embrayage.

bill romano,workshop manual porsche 356

Ce même tuyau est maintenu par une sangle de petite taille à côté d'une sangle plus grande qui maintient quant à elle le cable de frein à main.

2-sangle.jpg

Deux autres petites sangles maintiennent à la fois le flexible de frein et la gaine de compte-tours. Ces sangles sont fixées au moyen d'une petite patte en tôle pliée que l'on peut trouver ICI, elle même fixée sur une des vis du carter de boite.

3-sangle.jpg

Coté passager, une autre patte (en jaune) avec une seule sangle (en rouge) pour le maintien de l'autre flexible de frein.

4-sangle.jpg

Une grande sangle à proximité maintient l'autre cable de frein à main, côté passager.

5-sangle.jpg

La patte de fixation sur le tube de trompette est inclinée à la fois vers l'arrière et vers le bas.

6-patte support tuyau frein.jpg

On retrouve d'ailleurs cette information dans le manuel dans la partie freinage.

fixation collier trompette.jpg

Les colliers de fixation des soufflets de trompette sont composées d'une bande métallique et d'une attache. On les trouve ICI. Les soufflets sont en une seule partie. Une NOTE a été écrite à ce sujet.

7-collier soufflet.jpg

Les commandes en corde à piano sont coudées pour permettre de passer sous la gaine de frein à main et aussi sous les flexibles de freins.

8-renvoi chauffage.jpg

Les colliers des 2 gaines de chauffage sont identiques au colliers de trompettes.

9-collier.jpg

On peut aussi voir la position des vis et des écrous (avec et sans rondelle) au niveau des lames de suspension.

10-vis écrous lame suspension.jpg

Une photo prise récemment sous le pont après le démontage du moteur et de la boite. On voit bien sur cette photo les pneus assymétriques XAS de chez Michelin.

bill romano,workshop manual porsche 356

 

31 mars 2018

UNE SEULE VITESSE !

 Après avoir remonté la boite de vitesses l'été dernier, le moteur à l'automne, raccordé les différents cables  (embrayage, frein à main, compte cours, chauffage), l'alimentation d'essence, le freinage, le faisceau électrique, la tringlerie d'accélérateur ... je me rends compte (bien trop tard) qu'au moment de connecter la tringlerie de boite, je n'ai alors qu'UNE  SEULE VITESSE ! Arghhhhhhh !!!!!!!! 

Le chariot à roulettes en place depuis 3 ans est alors retiré. La voiture repose enfin sur ses roues. Changement de lieu pour un garage équipé d'un pont .

IMG_2192.jpg

Cela va tout de suite mieux avec un 2 colonnes ! Le moteur et la boite sont déposés en un temps record à comparer aux montages et démontages précédents ou il était nécessaire à chaque fois de se coucher sous l'auto ...

IMG_2211.jpg

S'en suit le même jour, une inspection de la boite. La loctite 518 est tellement forte que c'est finalement tout l'ensemble qui vient avec le nez de boite. Cette fois-ci pour la garantie de la boite qui avait été révisée et plombée, c'est cuit ! laughing. Voir cette ancienne NOTE.

IMG_2215.jpg

La panne ou plutôt je devrai dire la ''boulette'' est vite identifiée. La fourchette de marche arrière était enclenchée. Il n'y avait pourtant pas de difficulté au remontage du nez de boite (voir cette NOTE il y a 2 ans). Cette fourchette enclenchée avec la commande au mauvais endroit restera certainement un mystère.

Quelle galère à enlever cette loctite 518 !

IMG_2464.jpg

Je regarde cette fois-ci à 2 fois avant de refermer la boite si les pièces sont bien positionnées. Un joint neuf,  d'épaisseur identique à celui déposé, entre le carter et la platine est remonté pour ne pas changer le calage du couple conique.

IMG_2460.jpg

Remplissage d'huile par le champignon de mise à air, ca va plus vite que sur le côté à la seringue et c'est surtout plus pratique !

IMG_2467.jpg

Installation des petites pattes de chaque côté qui tiennent les flexibles de freins.

IMG_2468.jpg

Les vitesses sont passées une à une, dans un sens et dans l'autre. C'est bon, tout fonctionne.

IMG_2469.jpg

1/2 journée plus tard ... remontage des roues AR et serrage des écrous de 36 au couple (50 à 55 mkg).

IMG_2470.jpg

Une fois la boite remontée, je me rends compte cette fois-ci que j'ai oublié de mettre une gaine (même 2) en caoutchouc sur les tubes à l'arrière du tunnel pour l'étanchéité; au niveau du faisceau électrique et du cable de masse.

Voici une des deux gaines en caoutchouc d'époque récupérée sur le faisceau d'origine.IMG_2560.jpg

Elle est finalement en trop mauvais état pour être remontée, elle sera remplacée par une neuve. Après quelques recherches aussi bien dans le milieu automobile, qu'industriel, c'est finalement de l'autre côté de la manche qu'une commande est passée avec cette première gaine de 25 mm de diamètre intérieur pour le faisceau principal. ICI. Pour le cable de masse de la batterie, une gaine de 20 mm suffit. Comme me l'avait conseillé Benoit, une chambre à air de vélo peut aussi faire l'affaire, reste là aussi à trouver les bons diamètres pour que les gaines forcent légèrement sur les extrémités des tubes métalliques.

Une fois les gaines reçues et après avoir démonté de nouveau le faisceau électrique à l'arrière, au niveau des feux, du démarreur, de l'éclairage de plaque, du régulateur ... plusieurs essais s'en suivent pour essayer d'enfiler ces gaines sur les tubes métalliques. Impossible d'y arriver avec la boite, l'espace est trop réduit entre la boite et le dessous de la caisse ...

il faut se rendre à l'évidence, un nouveau démontage de la boite s'impose ! C'est reparti, dépose de la boite, des flexibles, des câbles de freins à main, du cable d'embrayage, purge, des tambours, des arbres de roues et tout ce qui s'en suit ... 

IMG_2567.jpg

Sans la boite c'est tout de suite plus aisé pour mettre en place ces 2 gaines.

IMG_2579.jpg

Et surtout les enfiler sur les sorties de tubes métalliques qui sont évasées aux extrémités en bout du tunnel.

IMG_2575.jpg

Détail sur la sortie de cables pour le démarreur avec la mise en place d'un scotch toilé comme d'origine pour assurer l'étanchéité.

IMG_2576.jpg

La boite est de nouveau remise en place pour la 3° fois !

IMG_2588.jpg

C'est au tour du moteur d'être remonté.

IMG_2589.jpg

J'en suis finalement au même point qu'au début de cette NOTE, 

IMG_2192.jpg

, mais cette fois-ci avec 4 vitesses, une marche arrière et un point mort !

 

07:30 Écrit par alphi dans BOITE, ELECTRICITE, REMONTAGE | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

24 mars 2018

UNE PATINE, UNE HISTOIRE ...

De nouvelles pièces d'origine viennent compléter la restauration. Cela avait déjà été le cas avec le centre de volant, l'écusson de poignée de capot avant, les cerclages de phare ou encore les poignées de portes, etc ...

A force de recherches et de patience, un jeu de monogrammes a finalement été trouvé. Le ''1600'' vient de Californie, quant aux deux ''Porsche'' ils n'ont eu que la Manche à traverser. Le jeu est en bon état, patiné mais sans plus, c'est bien toute la difficulté de trouver un jeu cohérent à ce niveau là.

IMG_1282.jpg

Cette taille de monogramme ''Porsche'' a été montée uniquement sur les 356 A jusqu'en 1959, l'année d'après sur les modèles BT5 ils sont plus grands. N'ayant pas fait attention à ce détail au départ, j'ai en stock un monogramme d'origine de BT5. Il ne me reste plus qu'à trouver une BT5 ...

swf k3260,reutter,emblem porsche

Les pièces d'origine sont frappées à l'arrière du symbole ® ''Marque déposée''. 

IMG_1285.jpg

Une patine, une histoire ...

IMG_1283.jpg

Un ''1600'' repro brillant de mille feux à coté d'un origine patiné par le temps ! Les différences mises en part cette brillance sont minimes mais bien visibles si l'on y apporte un peu d'attention. L'origine est plus fin en épaisseur, la barrette de liaison en partie basse est plus étroite et les points sont également plus petits. C'est aussi valable pour les autres monogrammes.

IMG_1286.jpg

Après avoir eu bien du mal à fixer les monogrammes de refabrication il y a déjà 3 ans, il a été tout aussi difficile de les enlever, l'espace étant très réduit entre la carrosserie et les tôles d'entourage moteur. D'origine il n'y a pas de clips, ce sont des barrettes soudées sous la tôle qui font office de clips et qui maintiennent les monogrammes. Il suffisait d'origine d'enfoncer les monogrammes et c'était fixé mais avec le temps et les démontages successifs,  ces barrettes soudées à l'intérieur de la carrosserie sont devenues inutilisables et les clips rajoutés sont la seule solution pour les fixer.

Copie du manuel d'atelier sur le montage d'origine ou l'on voit bien cette tôle qui est soudée par points à l'arrière de la carrosserie. A ma connaissance, cette tôle n'existe pas pour le moment en refabrication, d'un autre côté il serait un peu tard pour la souder !

swf k3260,reutter,emblem porsche,hella

Montage en cours, il reste encore à remettre les clips ...

swf k3260,reutter,emblem porsche

Après les monogrammes, l'écusson de poignée de capot mais aussi celui du centre de volant, il restait encore à trouver un badge REUTTER d'origine fixé sur le bas de l'aile avant coté passager. REUTTER étant le sous-traitant de Porsche à cette époque qui fabriquait les carrosseries, (voir cette ancienne NOTE). Il existe 2 modèles pour ces années là, dont un modèle pour l'export comme il était monté sur cette 356 vendue aux USA en 1959 dans le Massachusetts à un capitaine de l'US AIR FORCE !

Sur le livre ''Neil's book'', une photo d'un badge d'origine.

swf k3260,reutter,emblem porsche

Plusieurs posts trouvés sur le registry à propos de ce badge et des différences en fonction des années. Sur deux d'entre eux, ICI et ICI, on y apprends par exemple que le dessin du cavalier évolue. il est plus détaillé sur les badges montés sur les T1. 

A gauche l'original, à droite une refabrication. La police de caractère n'est pas la même, sur la repro, les lettres sont nettement plus fines.

swf k3260,reutter,emblem porsche

Le badge d'origine a un galbe plus prononcé que la repro, cette dernière étant plus plate. D'autres différences comme l'arrière de l'écusson qui est doré, sur la repro il est couleur alu, etc ...

swf k3260,reutter,emblem porsche

A savoir qu'il existe depuis quelques années en Allemagne de belles refabrications à cette adresse.

swf k3260,reutter,emblem porsche

Le badge d'origine en place

swf k3260,reutter,emblem porsche

Il y a des pièces que l'on ne cherche pas forcément car très difficiles à trouver mais le hasard des rencontres faisant que j'ai pu acquérir ce jeu complet de boutons d'origine provenant d'un coupé AT2.

swf k3260,reutter,emblem porsche

Le chrome des poignées ne sera pas refait pour conserver cette authenticité, qui est bien souvent mise à mal dans une restauration complète ...

swf k3260,reutter,emblem porsche

Il serait possible d'enlever la patine (je l'ai déjà fait il y a quelques années sur d'autres boutons, il suffit de les tremper dans du diluant à peinture environ 10 min., séchage, ponçage et polissage), mais au final on se rapproche vite de l'apparence du neuf et donc de la repro ! Un comble en quelque sorte pour une pièce d'origine vieille de 60 ans que de ressembler à une copie d'aujourd'hui et ne plus savoir d'ailleurs le vrai du faux.

Le jeu sera laissé en l'état, le pommeau a une patine incroyable ! D'origine il n'y a pas d'insert métallique.

swf k3260,reutter,emblem porsche

Concernant les feux arrières trouvés NOS en boite (ICI et ICI), les cerclages chromés étaient vierges d'inscription contrairement aux modèles d'usine qui sont marqués SWF 3260

Plusieurs modèles glanés au fil des années ... 2, 3 parfois 4 jeux ou exemplaires de pièces sont parfois nécessaires avant de trouver la bonne pièce !

IMG_1276.jpg

La paire de cerclage chromé qui sera finalement montée sur l'auto est d'occasion mais en très bon état.

IMG_1290.jpg

La référence ''SWF K 3260'' est profonde. Ce qui n'est pas le cas de tous les modèles. Ceux qui sont rechromés ont souvent pour ne pas dire toujours le marquage en partie effacé après polissage.

 IMG_1278.jpg

L'inscription est d'ailleurs bien visible sur la partie arrière.

IMG_1279.jpg

Concernant le rétroviseur extérieur, il existe plusieurs repros, celle que j'avais commandée il y a 2/3 ans est relativement proche de ce qui se faisait à l'origine. Cela reste malgré tout une pièce neuve, qui à côté des autres pièces d'origine ne ''matchent'' plus vraiment .

swf k3260,reutter,emblem porsche,hella

Un original est difficile trouver, des repros patinées sont vendues pour des originaux, méfiance ... Un premier rétroviseur d'origine a été acheté un peu par hasard pour une somme très modique à la bourse de pièces à Heissich Olderndoff en Allemagne l'année dernière. 

On reconnait un rétroviseur d'origine à différents petits détails, à commencer par le marquage ou les extrémités des branches des étoiles sont plus fines que sur les repros, plus pointues.

swf k3260,reutter,emblem porsche

Toujours sur une rétroviseur d'origine, le plastique qui entoure le verre  est interrompue contrairement aux repros.

swf k3260,reutter,emblem porsche,hella

Un petit trou, comme un trou de souris, est présent de l'autre côté. 

swf k3260,reutter,emblem porsche,hella

L'articulation à l'arrière est en bronze avec une ressort de rappel, ce qui n'est pas le cas là des repros.

swf k3260,reutter,emblem porsche,hella

Sur les repros, l'articulation est chromée avec une bague conique en plastique, sans ressort de rappel. Cette bague n'est pas présente sur toute les repros.

swf k3260,reutter,emblem porsche,hella

Et pour finir le jeu des 7 différences, une référence ''1336'' et un logo sont présent à l'intérieur du pied de fixation. Il existait plusieurs fournisseurs à l'époque pour ces rétroviseurs suivant les modèles. C'était le cas de Talbot, Ponto Stabil ou encore d'après ce post : W. Mall K.G à Markgroningen en Allemagne (cette dernière information reste à vérifier). Le mystère du logo en rapport avec cette marque reste entier pour le moment ...

swf k3260,reutter,emblem porsche

Un autre rétroviseur d'origine a été récupéré en début d'année. Cette embase sera finalement montée avec le miroir de l'autre.

swf k3260,reutter,emblem porsche

On retrouve les mêmes caractéristiques : une articulation en bronze, le plastique autour du miroir interrompu, le petit trou de souris à l'opposé et la référence et le logo à à l'intérieur de l'embase. 

La référence et le logo en question en gros plan. Je serai curieux d'en apprendre un peu plus sur cette marque, aujourd'hui disparue ...

swf k3260,reutter,emblem porsche,hella

Une sangle de roue de secours d'origine, une pièce là encore difficile à trouver qui a bien souvent disparue avec le temps.

swf k3260,reutter,emblem porsche

Comparaison avec une repro actuelle sur la longueur, l'origine est un plus longue.

swf k3260,reutter,emblem porsche

La boucle vue de face, cela y ressemble plus ou moins ...

swf k3260,reutter,emblem porsche

De l'autre côté.

swf k3260,reutter,emblem porsche

L'extrémité est différente. Les sangles d'origine se terminent en pointe.

swf k3260,reutter,emblem porsche

Je continue avec les crochets de porte manteaux qui ont bien souvent été remplacées par des repros comme  beaucoup de pièces d'ailleurs. Il suffit de détailler les autos restaurées comme on trouve aujourd'hui en nombre sur les salons pour se rendre compte que rares sont celles qui ont encore leurs pièces d'origine. Les pièces de repro vont bon train, certains ateliers de restauration doivent avoir de jolis stocks de pièces d'origine ...

swf k3260,reutter,emblem porsche

Les originaux ont un renfort métallique à l'intérieur.

swf k3260,reutter,emblem porsche

Les repros sont loin d'être conformes que ce soit au niveau de la forme mais aussi sur la matière elle même qui est en plastique dur alors que ceux d'origine sont en caoutchouc dur, raison pour laquelle ils ont un renfort métallique à l'intérieur.

swf k3260,reutter,emblem porsche,hella

Vue de profil, cela y ressemble ... de loin ! En gros plan comme sur cette photo, la pièce d'époque semble faire mauvaise mine à côté de la repro mais en réalité et une fois montée, c'est tout le contraire !

swf k3260,reutter,emblem porsche,hella

On termine par les éclairages intérieurs de marque HELLA. Une seule pièce d'origine pour le moment a été trouvée. 

swf k3260,reutter,emblem porsche

On reconnait les origines montées sur les 356 aux deux petits câbles soudés avec des cosses rondes.

swf k3260,reutter,emblem porsche

Ces éclairages intérieurs HELLA étaient également montés sur les VW karmann Ghia 58/59 mais aussi sur les T34. Sur les VW, ils n'étaient pas équipés de fils soudées comme pour les 356. A croire que Porsche ne voulait pas utiliser de cosses plates à cette époque puisqu'ils sont allés jusqu'à soudés des fils à cosses rondes sur les cosses plates !

Les refabrications actuelles sont proches des origines pour une fois; sauf sur un point de détail qui a son importance.

swf k3260,reutter,emblem porsche,hella

Contrairement aux originaux, il n'y a pas de mise à la masse sur les repros. Il faut donc tirer un cable de masse complémentaire si l'on veut les faire fonctionner correctement.

swf k3260,reutter,emblem porsche,hella

Sur les originaux d'époque, c'est cette petite languette qui assure la masse sur la carrosserie. Sur les refabrications, une cosse plate remplace cette languette. 

swf k3260,reutter,emblem porsche,hella

Il reste encore quelques pièces à remplacer mais les dernières sont les plus difficiles à trouver, on verra avec le temps ...

 

17 mars 2018

UN DIMANCHE PLUVIEUX AU GARAGE

Un des deux pots d'échappement du système de chauffage (trouvés NOS, voir cette ancienne NOTE) ne peut pas finalement se monter; le levier de commande est mal positionné de 90°. Il s'agirait en réalité d'une référence pour moteur carrera, rien que ça ! J'avais donc le choix de trouver un moteur pour aller avec cette pièce ou de la modifier.

A défaut de trouver un moteur FUHRMANN (un modèle réduit de ce moteur mythique devrait être disponible à la commercialisation à l'automne 2018 à l'échelle 1/3, voir ce lien), j'ai opté pour une modification du pot d'échappement.

Dépointage du couvercle et du sytème de commande.

IMG_1889.jpg

Les 2 lumières pour le passage du levier sont rebouchéees, de nouvelles sont refaites à 90°. J'en profite pour traiter l'intérieur.

IMG_1893.jpg

Le mécanisme du clapet est ressoudé à 90°, le couvercle est pointé pour refermer l'ensemble.

IMG_1894.jpg

Ponçage, mise en apprêt

IMG_1927.jpg

Peinture noire satinée des boites et des colliers de fixation.

IMG_1965.jpg

Il pleut encore, on continue avec deux petites pièces, les obturateurs arrières des barres de torsion. 

Polissage ''rapide'' pour enlever la peau d'orange comme il a été fait sur la carrosserie (voir cette ancienne NOTE)

IMG_1993.jpg

D'origine, une rondelle en skai coupée dans du ciel de toit s'intercale entre l'obturateur et la carrosserie. Rien ne se perdait à l'époque, même pas les chutes !

IMG_1995.jpg

De nouvelles rondelles sont fabriquées dans le ciel de toit usagée d'une 911, ça marche aussi ... Un bouchon plastique de bombe de peinture sert de gabarit.

IMG_1996.jpg

Le kit prêt à être monté.

IMG_1997.jpg

L'obturateur en place.

IMG_1998.jpg 

L'extrémité de la moulure de bas de caisse s'arrête au couvercle de barre de torsion, c'est ce qui est écrit sur le Neil's book.

torsion bar covers

Il est question également du 'hedaliner matériel'' sur la 2° photo.

 

07:14 Écrit par alphi dans PEINTURE, REMONTAGE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : torsion bar covers |  Facebook |

10 mars 2018

ACCÉLÉRATEUR À MAIN

Il n'y a pas de starter sur les 356 mais un accélérateur à main au tableau de bord qui permet de maintenir à un certain régime le moteur à froid.

Un levier neuf (repro) a remplacé l'ancien qui était usé au niveau de l'axe et d'une rotule.

IMG_2039.jpg

L'usure en question ou le jeu était amplifié avec le bras de levier.

IMG_2040.jpg

Cette pièce neuve est de qualité moyenne (acier, soudure et rotules), la peinture n'en parlons même pas, elle est mise à nue sans difficulté puis repeinte. D'origine c'est pièce n'est pas peinte 

IMG_2042.jpg

Le mécanisme au complet, des petits caoutchoucs coupés dans une gaine sont mis en place pour faire office de butée.

IMG_2044.jpg

Sans oublier une petite vis indispensable munie d'une minuscule rondelle épaulée que j'avais égaré ou peut-être manquante, je ne me souviens plus. J'ai finalement retrouvé cette pièce chez Stoddard aux USA, ICI (pièce réf. 616 100 732 00), NOS factory qui plus est !Vis nos stoddard.jpg

La vis en place au bout du levier

IMG_2046.jpg

J'avais en stock suite au démontage un petit serre cable en bronze muni de 2 petites vis, j'ai longtemps cherché à quoi pouvait bien servir cette pièce.

La réponse était finalement dans ce post avec cette photo :

hand_throttle_cable.jpg

''Also, if you aren't aware, the small part with the two tiny set screws in Will's picture is a sliding stop for the range of the hand throttle, not a wire junction (union) connector.'' Thanks Bruce Baker

Il s'agit donc d'une butée et non d'un connecteur comme j'avais imaginé ... 

De part l'accès très étroit entre les 2 tôles verticales sous le réservoir, il est bien difficile de mettre en place ce cable dans cette vis trouée avec le serre cable et ces 2 micros vis au bon endroit. Sur la photo ça parait simple, en vrai c'est un véritable supplice !

hand throttle

photo du manuel d'atelier, on peut y voir le serre cable qui fait office de butée.

hand throttle

 

08:25 Écrit par alphi dans REMONTAGE | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : hand throttle |  Facebook |