22 juillet 2014

INSONORISANTS - 1° PARTIE

Une palette est arrivée il y a peu de temps. Il s'agit des plaques insonorisantes commandées chez PartShop à Huntignon Beach en Californie. C'est Vintage Autohauss qui s'est occupé d'acheminer le produit jusqu'en France.

P1120405.jpg

Une fois déballé, on trouve plusieurs paquets qui correspondent aux différents kits :

P1120407.jpg

Il y a également une pochette qui contient 2 échantillons et une notice de pose.

P1120423.jpg

Il s'agit en fait d'une plaque cartonnée gaufrée sur laquelle est appliquée une couche d'asphalte.

P1120421.jpg

Vue de dessous, côté asphalte.

P1120879.jpg

Le carton mesure 2 mm, l'asphalte 3 mm, ce qui fait une épaisseur totale de 5 mm. La totalité des plaques pesant 26 kg !

P1120883.jpg

A comparer avec le produit original, c'est identique. Comme on peut le voir sur le compartiment avant (derrière le réservoir) de cette 356 de 1958.

P1110542.JPG

Bill Peronne, le boss de chez Partshop fabrique et commercialise ces plaques depuis 30 ans ! C'est actuellement les seuls insonorisants identiques à l'origine, disponibles sur le marché; les plus onéreux également. D'autres kits existent comme chez Stoddard mais le produit est différent (aspect, couleur, matière, mise en oeuvre). Toutes les plaques de Partshop sont découpées aux dimensions d'origine.

Les différents kits en détail :

- Compartiment moteur. Surpris au départ qu'il y est des pièces en double, il s'avère qu'il y a d'origine à certains endroits 2 plaques identiques collées l'une sur l'autre comme la cloison moteur.

P1120440-1.jpg

Je n'avais plus souvenir de ces plaques superposées mais après quelques recherches dans mes photos d'archive au moment du démontage en 2004, on peut effectivement y voir une plaque d'insonorisant arrachée partiellement en partie inférieure et dessous une 2°plaque. Et encore un peu plus bas, la rouille ! Ça par contre je m'en souviens encore ...

CIMG0002.jpg

D'autres photos des plaques insonorisantes de la 58 citée précédemment.

P1120711.jpg

Détail des superpositions de plaques et du faisceau électrique.

P1110601.jpg

La partie arrière.

P1110602.jpg

Les 2 plaques insonorisantes à l'arrière sont maintenues par des vis en partie supérieure dans l'encadrement du capot AR. (vis absentes sur la photo, il s'agit de vis cruciforme tête fraisée avec une rondelle cuvette)

P1110616.jpg

Recouvrement des plaques sous la serrure du capot arrière.

P1120818.jpg

 P1120714.jpg

Détail de recouvrement en partie supérieure du compartiment moteur (sous la lunette arrière).

P1120807.jpg

P1120808.jpg

- Compartiment avant. Les flancs latéraux sont en 2 parties comme d'origine, la partie derrière le réservoir, la trappe de visite et le dessus du compartiment où d'ailleurs il reste un trou rectangulaire à faire au niveau de la frappe des numéros de série.

P1120439.jpg

La 58 pour comparer avec la partie derrière le réservoir.

P1110543.jpg

Côté conducteur avec le crochet du réservoir souple du lave-glace.

P1110548.jpg

P1120784.jpg

P1120783.jpg

P1110552.jpg

On aperçoit le tube d'ouverture de capot avant

P1120773.jpg

P1110561.jpg

la plaque d'accès au boitier de direction.

P1120843.jpg

L'asphalte déborde légèrement comme évoqué dans la notice ...

P1120842.jpg

- Intérieur (plancher AV et AR, pédalier, longerons, poutre centrale). Les parties verticales derrière le plancher sont là encore doublées afin de s'isoler au mieux du bruit de la boite de vitesses.

P1120438.jpg

Une photo de ma 59 lors du démontage où l'on peut voir les plaques d'insonorisants qui remontent au niveau du pédalier et sous les pieds du passager.

IMG_1480.jpg

- Portes (côté caisse dans l'ouverture de la porte). Il s'agit de pièces à coller une fois la caisse peinte, avant de remonter les portes.

P1120411.jpg

Une photo là encore de ma 59. La couleur d'origine meissen blue pointe son nez derrière l'insonorisant. On peut d'ailleurs voir sur cette photo un détail qui ne trompe pas sur l'état réel de sa voiture. L'épaisseur irrégulière de l'aile révèle une réparation par un ''carrossier plâtrier'' ... Voir cette NOTE.

 IMG_1481.jpg

- Boite de vitesses, au dessus de la boite sous le châssis. La petite pièce se positionne sous le tunnel entre les 2 places assises arrières.

P1120435.jpg

De nouveau des photos de la 58 pour mieux comprendre.

P1110610.jpg

P1110611.jpg

Pour être 100% complet, il aurait fallu la partie arrière intérieure : sièges passager, longerons arrières, tôle sous bagage sous lunette AR, contre ailes et cloison moteur. Cette partie n'est  pas commercialisée par Partshop. Elle n'est de toute façon pas visible une fois les moquettes et la sellerie posées. Il sera donc mis un matériau de substitution moderne au moment venu sur cette partie.

Une photo de cette partie arrière trouvée sur le site de Whilloit. On peut voir sur ce lien la resto d'une 58 toit ouvrant où une grande partie des insonorisants est conservée comme l'arrière. Le compartiment moteur est par contre refait à neuf avec les plaques insonorisantes de chez Partshop.

dsc_0029.jpg

Avant de se lancer dans un premier essai, j'ai commencé par traduire la notice :

''Gardez à l'esprit que les plaques insonorisantes ont été installées à l'usine. Ce matériau a été mis en place sur les parties peintes de l'auto avant la pose du faisceau électrique et de toutes les autres pièces. Pour les restaurations complètes, envisager d'installer ce matériau après que la caisse revienne de l'atelier de peinture, mais avant de passer au montage des différentes pièces. Les panneaux en tôle d'origine ont une tendance à accentuer la résonance. La meilleure façon d'y parvenir est d'utiliser une substance lourde à coller sur la carrosserie. Les substances d'asphalte ont alors été considérées comme idéal, cela est encore utilisé par la plupart des constructeurs automobiles d'aujourd'hui. Les panneaux d'insonorisants prédécoupés sont chauffés et mis en place rapidement à l'endroit souhaité. Cette refabrication de kit d'insonorisants pour Porsche 356 utilise le même matériau assurant la meilleure refabrication possible. Notez que d'autres produits comme  les plaques autocollantes, carton ou insonorisant plastique ne fonctionnent pas aussi bien que l'asphalte.

Les surfaces doivent être propres et sèches. Utiliser un solvant tel que RM-900 pour s'assurer que la surface est exempte d'huile, de poussière, de graisse, etc ...

Faire un essai de collage d'insonorisant sur une tôle, ou même sur votre voiture (le matériau peut ensuite être enlevé par pelage à la main et avec un grattoir, mais c'est fastidieux et cela peut rayer la peinture. Prenez les échantillons marqués '' PRATICE''. Mettez-les sur une surface plane. Gardez à l'esprit que l'asphalte est susceptible de couler. L'asphalte fond à environ 400 degrés, alors assurez-vous de porter des gants épais. Des lunettes de sécurité sont également recommandées. A l'aide d'un chalumeau ou d'une torche de soudage, avec une grande flamme douce, passez la flamme rapidement sur toute la surface à fondre, le chauffer uniformément. Faites fondre soigneusement l'asphalte. Le prendre rapidement  (il peut être utile d'avoir à portée de main une spatule pour soulever un coin) et collez-le dans la position souhaitée. Travailler rapidement, appuyez fermement sur le matériau jusqu'à le coller. Si il y a un manque, le produit peut-être réchauffé puis déplacé en évitant de brûler la peinture; il peut être utile de disposer d'une tôle pour protéger la peinture de la flamme. Il est possible de chauffer le matériau côté papier goudronné supérieure (partie visible), mais si vous le faites trop longtemps cela peut faire remonter l'asphalte à travers le papier et provoquer une finition non-uniforme sur la face vue. Il est à noter que même l'usine  n'a pas atteint une finition parfaite à l'époque.

L'asphalte qui déborde sur les bords est à prévoir, renforçant le côté authentique comme à l'époque. Les plaques d'insonorisants peuvent être positionnées à blanc avant de chauffer le produit ''

La pose s'annonce délicate ! Il ne s'agit pas d'insonorisants à coller avec un décapeur thermique ou encore autocollant comme les matériaux modernes. Pour ces insonorisants il faut faire fondre l'asphalte à 400° avant de l'appliquer. Bill Peronne nous avertit plusieurs fois dans la notice, l'asphalte a tendance à couler, c'est même le détail qui fait que c'est d'origine !

Un premier essai avec un des deux échantillons est réalisé. Sur un petit morceau, c'est finalement assez facile. Par contre pour les grandes plaques à même la tôle fraichement peinte de la 356, ce sera certainement beaucoup plus délicat car l'opération doit être rapide entre le moment où l'on commence à chauffer l'asphalte et la mise en place définitive.

P1120890.jpg

Un essai d'arrachement confirme que le produit est solidement fixé une fois collé. Il sera préférable de ne pas trop se louper au moment de la pose ...

P1120892.jpg

... et ce n'est pas avec les deux petits échantillons que l'on va pouvoir ''Practicer'' beaucoup !!! Rigolant Les premiers essais se feront certainement avec les parties les moins visibles qui sont sur le plancher.

A suivre ...

06:00 Écrit par alphi dans INTERIEUR | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

J'aurais le privilège d'assiter aux premiers essais sur la coque fraichement peinte ...
Cà ne va pas être simple !

Écrit par : benoit | 22 juillet 2014

Bonjour "The Parts Shop" n'a pas de site web ?

Écrit par : gilles | 27 juillet 2014

Bonjour
Partshop n'a pas de site internet.
Les 5 kits disponibles sont :
- engine compartment
- front trunk
- Interior kit
- door jam
- above transaxle
Adresse mail : Partshop@aol.com

ou voir directement avec Vintage Autohauss USA qui ne sont pas très loin de chez Partshop à Huntignon Beach en Californie : kiki@vintageautohaus.com (ils parlent Français pour ceux qui ne les connaissent pas ...)

Écrit par : alphi | 27 juillet 2014

Les commentaires sont fermés.