21 mars 2016

MOULURES ALUMINIUM DE BAS DE CAISSE

Extrait du manuel de boite à gants, non pas pour le cric cette fois-ci (voir cette NOTE) mais pour les moulures en aluminium de bas de caisse qui équipent d'origine les 356.                                                                               

rocker deco

Un accessoire indispensable pour protéger la carrosserie de sa 356 d'éventuels coups de portières ou de caddy quand on la laisse sur le parking du supermarché pour aller faire ses courses laughing !

Celles de l'auto au moment de l'achat avaient été remplacées par une paire de repro de piètre qualité. Trouver des origines est relativement rare à la vente, pour ne pas dire introuvable (?). Un jeu dans son jus a finalement été trouvé en Allemagne.

P1130075.jpg

L'extrémité vue de dessous d'une moulure d'origine.

P1130066.jpg

Le caoutchouc est biseauté à chaque extrémité.

P1130069.jpg

L'extrémité en alu est parfaitement arrondie et pas légèrement pointue ou ovale comme sur les repros actuelles.

P1130068.jpg

Pour comparaison, quelques photos de moulures de bas de caisse repro actuellement disponibles sur le marché. Mêmes si elles se sont améliorées ces dernières années (elles ne sont plus fendues aux extrémités comme pour les modèles BT5 et suivantes), les extrémités son toujours différentes des origines que ce soit au niveau de l'alu mais aussi des caoutchoucs. A croire qu'il n'est pas possible de faire une repro conforme ... 

P1000131.jpg

Le dessous des repros pour info.

P1000130.jpg

La moulure est vissée sur le bas de caisse au moyen de 5 vis de diamètre 6 mm avec une tête spéciale de forme carrée qui rentre dans le logement de la moulure en alu. Sur les 10 vis d'origine, 2 étaient cassées. 

Les 8 vis de retour du zingage blanc.

P1150638.jpg

Une vis dans son logement.

P1150664.jpg

Après avoir longuement cherché en vain 2 vis d'origine pour compléter le jeu, elles sont finalement refabriquées à partir de vis à métaux tête ronde bombée à collet carré (TRCC) en inox.

P1150662.jpg

YAPLUKA !

P1150663.jpg

1° étape, la tête !

P1150674.jpg

Le carré sous la tête a été supprimé pour être fileté. Il reste encore à enlever un peu de matière ...

P1150675.jpg

On s'y rapproche ...

P1150668.jpg

C'est fini, il ne reste plus qu'à couper la vis à la bonne longueur.

P1150669.jpg

Le jeu pour une baguette au complet, 3 vis d'origine zinguées blanc et 2 en inox.

P1150677.jpg

C'est autour des moulures alu d'être restaurées.

IMG_5689.jpg

Elles ont été dans un premier temps décapées chimiquement. Elle sont ensuite vissées sur un tasseau en bois pour pouvoir les poncer et les les polir sans les déformer.

IMG_5690.jpg

C'est la partie de dessous, côté route, qui est le plus abîmée.

IMG_5693.jpg

Un peu plus tard ... c'est déjà mieux mais c'est loin d'être fini.

IMG_5694.jpg

Une fois le ponçage terminé, le travail de polissage peut commencer. Ce dernier est réalisé au moyen d'une perceuse et de feutres de diamètres 100 mm que l'on trouve dans le commerce.

IMG_5695.jpg

Après polissage.

IMG_6597.jpg

Les caoutchoucs d'origine ont durcis avec le temps et sont donc trop raides pour être réutiliser sans endommager la lèvre des moulures en alu au remontage. D'origine, les extrémités sont façonnées suivant une forme bien précise.

P1150690.jpg

Vue de profil.

P1150691.jpg

Les caoutchoucs neufs proviennent de chez International Mercantile. Les dimensions sont (presque) identiques à l'origine. Un peu de surlargeur aurait été mieux, il sont tendance à avoir un peu de jeu à l'intérieur de la moulure; d'un autre côté ils sont plus facile à mettre sans endommager la lèvre en alu. Les extrémités restent à faire par contre.

P1150692.jpg

Les outils.

IMG_6609.jpg

Ebauche au cutter.

IMG_6606.jpg

Après découpe, ponçage et polissage ... A gauche l'origine d'époque, à droite la neuve. il reste à faire l'autre extrémité. La difficulté consiste à façonner le jonc à la bonne longueur. Mieux vaut le faire un plus long, cela a toujours tendance à rétrécir dans le temps.

P1150700.jpg

Perçage des bas de caisse. Ce n'est pas le moment de se tromper. Ca brille le poli lustré !

IMG_6601.jpg

Traçage des axes à 35 mm par rapport au dessus du bas de caisse.

IMG_6602.jpg

Montage du jonc en caoutchouc dans la moulure en faisant attention de ne pas marquer la lèvre en alu fine et donc fragile !

IMG_6626.jpg

IMG_6625.jpg

Pour le joint d'embase, après avoir acheté toutes les repros disponibles sur le marché ... les seules à peu près corrects proviennent de chez I.M., réf. M1. Ils ont la particularité d'être en 1 partie (3 parties soudées en réalité) et non pas en 3 parties séparées comme on peut le voir chez les autres fournisseurs. La  qualité de la soudure à chaud est pas trop mal, quoique un peu de finition sera nécessaire.

rocker deco

Un montage à blanc révèle très rapidement un problème d'ajustage entre le joint d'embase et la moulure en alu. le joint est trop large par rapport à la moulure. Les 3 flèches rouges sur l'image ci-dessous montrent le jeu entre la moulure en alu et le bord du joint. surprised

En ponçant et polissant les moulures, je les ai forcément un peu réduites mais de là à tomber 2 à 3 mm, j'ai du mal à y croire. undecided

rocker deco

Le problème resta entier jusqu'à ce que je trouve dernièrement un joint d'origine NOS encore sous blister. Réf. 559 131 00. 

rocker deco

Le joint a encore toute ses qualités au niveau souplesse après 50 ans (?) de stockage ! Etonnant ...

rocker deco

Détail de l'extrémité. Le joint d'origine PORSCHE est en 1 seule partie. Les traces blanches sont du talc de stockage qui partent facilement à l'éponge et à l'eau.

rocker deco

Le joint NOS (à droite) semble effectivement moins large que la repro (au milieu)

rocker deco

Après superposition, c'est flagrant ! 

rocker deco

35 mm pour le joint repro de chez IM.

rocker deco

33 mm pour le joint d'origine. 

rocker deco

Il s'avère que le montage du joint d'origine n'a pas été aussi simple que cela aurait dû être. La lèvre du caoutchouc étant plus petite que la repro; il a été difficile de la faire tenir en place. Après un essai de collage à la néoprène qui fût un échec donc nettoyage à l'acétone pour un montage sans colle, j'y suis finalement arrivé mais non sans mal ! 

Détail de la moulure avec le joint d'embase d'origine NOS en 1 partie.

rocker deco

N'ayant trouvé qu'un seul joint NOS, j'ai modifié le joint de chez IM pour pouvoir le monter correctement. Je l'ai coupé sur la longueur en enlevant 5 mm de matière, ce qui m'a obligé à le coller sur l'arrière de la moulure pour le monter.

rocker deco

La moulure de bas de caisse en place côté passager.

IMG_6631.jpg

Vue de près, le joint de chez IM est un peu plus gros au niveau de la lèvre.

IMG_6635.jpg

Les collages à chaud du joint d'embase en 3 parties se voient. Cela reste quand même mieux que les joints en 3 parties séparées que l'on voit souvent pour ne pas dire tout le temps !

rocker deco

Sans le NEIL'S BOOK, j'aurai certainement été tenté de centrer la baguette alu entre le cache rond à l'arrière pour sortir les barres de torsion et le devant du bas de caisse. D'origine on voit bien sur le livre que la baguette commence juste après le cache rond.

IMG_6639.jpg

C'est chose faite.

IMG_6633 copie.jpg 

A suivre, les moulures en aluminium de pare-chocs avant et arrière. Espérons que cela sera plus simple ...

06:00 Écrit par alphi dans NOS, PIECES, REMONTAGE | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : rocker deco |  Facebook |

Commentaires

Salut Steph

Je reste sans voix !!!

Roland

Écrit par : Roland | 21 mars 2016

Salut Roland
Merci mais on peux en dire autant ta dernière resto qui touche à sa fin ...

Écrit par : alphi | 21 mars 2016

On ne s'imagine pas en voyant une simple moulure de bas de caisse le temps qu'il faut pour la rendre identique sa sortie d'usine ...aussi bien le temps passé à la remettre à neuf que le temps passé à trouver les pièces conformes !!!

Respect !

Écrit par : benoît | 21 mars 2016

Merci Benoît
C'est quand même plus facile de refaire une moulure que de refaire les alignements des ouvrants ou de planer une tôle ou encore de faire une soudures au chalumeau !

Écrit par : alphi | 21 mars 2016

Les commentaires sont fermés.