16 octobre 2014

POSE DES ÉTAINS

La dernière note remonte à la pose des planchers, elle marquait la fin des soudures. C'est au tour de la pose des étains, étape ô combien importante car déterminante pour les écarts entre les ouvrants et las caisse. 

Tout commence avec la tôle nue parfaitement décapée sur laquelle on applique de la pâte à étamer au moyen d'un pinceau.

P1080927 copie.jpg

Ensuite il faut chauffer cette pâte avec un chalumeau puis l'essuyer à chaud pour enlever les acides d'accroches.

P1080924.jpg

Vient alors le moment d'appliquer l'étain toujours au chalumeau en s'aidant d'une spatule en bois pour l'étaler par plots successifs. C'est plus facile à dire qu'à faire ...

P1090036.jpg

Sur la photo ci-dessous, l'étain a déjà été rapé et poncé autour du globe de phare. Il reste par contre à le poser le long de l'ouverture du capot. 

P1090037.jpg

Les étains et les ajustements d'ouvrants c'est surtout beaucoup de temps à passer ... Une fois les étains posés et le capot avant ajusté.

P1110515 copie.jpg

Des étains sont posés un peu partout sur l'auto comme ici sur le bas de caisse côté passager qui ne s'alignait pas correctement avec le bas de la porte.

P1090063 copie.jpg

Côté conducteur.

P1090055 copie.jpg

Une fois les étains finis, la carrosserie est poncée à tôle nue. La réparation des ailes avant suite au découpage du bloc avant est invisible, aussi bien côté extérieur que côté intérieur ! Benoît a fait un travail exceptionnel !!! Surpris Clin d'œil

P1090123 copie.jpg

Pratique le tourne broche pour poncer le toit !

P1090127 copie.jpg

P1110519 copie.jpg

Prochaine étape, la mise en apprêt époxy ! 

 

06:00 Écrit par alphi dans TOLERIE | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

SUPERBE
Bravo quel boulot de qualité

Écrit par : hobbes | 16 octobre 2014

Ce travail à l'étain était il aussi réalisé à l'origine lors de la fabrication pour les ajustements ou bien est ce un travail spécifique de la restauration ???

Écrit par : philippe | 16 octobre 2014

C'est un travail qui était réalisé sur toutes les 356 à l'usine.

Écrit par : alphi | 16 octobre 2014

chapeau à Benoit, travail sublime, elle revient de loin cette 356

Écrit par : kiquo | 16 octobre 2014

Les commentaires sont fermés.