17 mars 2015

COMPAS DE CUSTODES

Les compas de custodes  comme ils étaient il y a 15 ans. Une ''belle'' patine qui allait à ce moment là plutôt bien avec l'auto.

119-1969_IMG.jpg

2005 - Démontage de l'auto, démontage des custodes, démontage des compas ... Belle patine ? c'est vite dit !

P1100453.jpg

A ce stade, le triple zéro pour raviver le chrome n'est même pas envisageable ! Rigolant

P1100454.jpg

Démontage des 4 axes pour faire polir et chromer les pièces individuellement.

P1110083.jpg

Polissage bling bling ! C'est normal c'est du laiton.

P1120457.jpg

Retour du chromage, voir cette NOTE

P1120684.jpg

4 rondelles spécifiques crantées. Elles sont chromées d'origine sur la tranche qui est au final la seule partie visible. Ce qui fait penser que d'origine les compas sont très certainement chromés assemblés. Etonnant ... mais la présence de chrome sur l'extrémité des petits axes en laiton laisse penser là aussi à cette hypothèse !

P1140166.jpg

On ne trouve pas sur le marché les axes spécifiques pour restaurer les compas de custodes. Comme pour les manivelles de lève-vitre, il faut donc les refaire sur mesure. Encore un peu de travail pour mon tourneur préféré Sourire. A cet occasion les alésages des chapes sont recalibrés. Les (mini !) axes sont en inox.

P1140178.jpg

Les anciens axes avec les nouveaux. On aperçoit bien les bouts chromés sur ceux en laiton comme évoqué.

P1140180.jpg

Deux autres axes, de taille plus importante avec une tête sphérique, sont également fabriqués. L'ancien au fond en laiton et les nouveaux en inox.

P1140173.jpg

Un outil avec une (petite !) empreinte sphérique servira d'embase pour ne pas endommager la tête au moment du rivetage.

P1140176.jpg

L'axe en position dans le logement préalablement usiné.

P1140174.jpg

Ces alésages sont aussi recalibrés au moyen de forets à la bonne dimension. Opération indispensable pour ne pas endommager une des pièces au moment du rivetage.

P1140191.jpg

L'axe est en place. Il dépasse d'une valeur suffisante pour être riveté, soit 1,5 mm à 2 mm.

P1140193.jpg

En position sur son support avant le rivetage.

P1140195.jpg

La pièce une fois rivetée. L'opération est réalisée avec une chasse et un marteau.

P1140224.jpg

Côté tête.

P1140225.jpg

L'ensemble prêt à être remonté.

P1140220.jpg

Les boutons de compas sont volontairement conservés. Ce sera le cas aussi d'autres boutons comme ceux d'entrée d'air frais et le pommeau de levier de vitesses qui est lui aussi dans la même matière. Les boutons de tableau de bord et ceux de manivelles seront neufs car soit absents soit en trop mauvais état.

Les boutons de custodes ont la particularité d'avoir une petite vis pointeau perpendiculaire à l'axe (de diamètre 3,5 mm !) servant de butée afin que le bouton ne puisse pas se desserrer de plus d'un tour et demi à deux tours. Le bouton sert donc à la fois de levier pour ouvrir la custode et de blocage.

P1140232.jpg

Prochaine étape, le montage des custodes qui est en cours et qui s'avère plus difficile que prévu ! A croire que dans une resto, rien n'est simple ...

08:14 Écrit par alphi dans INTERIEUR, PIECES, REMONTAGE | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Hello, tu n'as pas peur que l'inox grippe plus facilement ?
jlc

Écrit par : rapido | 17 mars 2015

C'est effectivement le risque avec l'inox sur un montage serré, ce qui n'est pas le cas sur les compas ou le jeu est suffisant entre la chape et la pièce centrale.

Écrit par : alphi | 17 mars 2015

La graisse et ton ami ;-)
Buc

Écrit par : Buc | 18 mars 2015

Les commentaires sont fermés.