04 juillet 2016

TRAIN AVANT - USINAGES DES BAGUES EN CELERON - PART III

Après avoir enlevé les roulements et les bagues, il est temps de remonter les nouvelles bagues. Une première bague est fabriquée pour validation des côtes avant de faire les autres.

A gauche l'ancienne, à droite la nouvelle. On voit bien les rainures de graissage.P1160812.jpg

Le chanfrein tout comme les rainures de graissages sont à positionner côté bras de suspension.

P1160806.jpg

L'outil pour les emmancher (VW 273a) et le guide coulissant (P71).

P1160815.jpg

La bague montée sur l'outil.

P1160817.jpg

Les différents outils qui seront utilisés pour cette opération.

P1160791.jpg

Vue sur une des extrémités du train avant sur laquelle cette première bague va être montée. La flèche rouge indique l'épaulement sur lequel la bague vient en butée.

P1160794.jpg

Le manchon est en place avec la bague P54 qui sert de guidage.

P1160796.jpg

Quelques coups de massette plus tard, la bague est en place.

P1160822.jpg

Il ne reste plu qu'à terminer l'opération avec l'alésage manuel. Sur l'ensemble ci-dessous, la bague P54 à droite a été montée sur la bague de guidage EL20.

P1160792.jpg

1 trait =0,02 mm. L'usinage se fera par pas de 4/100°, c'est à dire 2 crans à chaque fois.

P1160793.jpg

Une fois en place, il suffit de tourner avec une clé de 13 le carré en bout de la tige. Un système d'anti retour sur la tête à aléser permet de se rependre régulièrement pour plus de facilité.

IMG_7075.jpg

Après chaque passe, on retire l'outil.

P1160826.jpg

Le céleron s'usine sans difficulté avec l'alésoir.

P1160829.jpg

Une fois nettoyé, la côte nominale est vérifiée, elle doit être comprise entre 37,10 à 37,15 mm. Je m'arrête à 37,10 mm pour le moment. Une rallonge est improvisée avec un tube IRO pour aller mesurer en fond de tube. Thanks David pour le prêt du palmer.

IMG_7071.jpg

L'outil en position, il faut juste faire attention à ce que les touches du palmer ne tombent pas dans les rainures de graissage pour ne pas fausser les mesures.

IMG_7074.jpg

Le bras de suspension est monté à blanc. Pour le moment le jeu est au minimum. Le roulement à aiguilles sera remonté ultérieurement après avoir usiné toutes les bagues aux bons diamètres.

P1160831.jpg

Prochaine étape, fabrication des 3 autres bagues, montage et alésage pour finir par le montage des roulements, et du train avant ...

Commentaires

avec des explications aussi limpides , çà à l'air facile !

Bravo Stéphane !

Écrit par : benoît | 15 juillet 2016

Les commentaires sont fermés.