26 mai 2015

GRILLES D'AVERTISSEUR - PART II

Après avoir repris, le levier de vitesse, le pédalier c'est autour des avertisseurs. Une première NOTE avait été faites en décembre 2013. A cette distance, cela allait presque ! bosch, klaxon

Par contre d'un peu plus près, c'est franchement pas terrible au niveau finition  ! SurprisRigolant. Seul un phosphatant avait été passé avant peinture, ce qui n'avait pas été suffisant pour combler toutes ces aspérités .

bosch, klaxon

Après un nouveau ponçage, planage sur un tas sphérique; les fentes ont été redressées avec une cale d'épaisseur. Les voilà prêtes à passer en apprêt.

P1140626.jpg

Cette fois-ci toutes les fentes sont alignées !

P1140628.jpg

P1140630.jpg

Apprêt garnissant cette fois-ci pour boucher les petits cratères, ponçage et 2 couches de noir satiné plus tard ... c'est déjà mieux !!!

P1140679.jpg

D'origine, les vis sont peintes en noir. Il s'agit ici des vis vendues dans les kits de réfection. Ce n'est d'ailleurs pas exactement le bon modèle de vis, celles d'origine ont une tête plus bombées ... les miennes n'étaient pas restaurables, l'empreinte étant trop endommagée.

P1140684.jpg

Un peu de joint d'étanchéité avant de remettre les joints papier. Il serait dommage que l'eau viennent endommager l'intérieur qui au passage est comme neuf !

P1140720.jpg

Une fois la plate étalée, mise en place du joint papier.

P1140723.jpg

Les voilà remontés avec leur supports qui ont également été repeints en noir.

P1140735.jpg

Y compris l'écrou comme d'origine.

P1140726.jpg

Fort heureusement pour l'avancement du projet, tout les pièces déjà restaurées ne seront pas reprises ... il arrive parfois d'être satisfait du résultat au premier coup ! Rigolant

06:01 Écrit par alphi dans ELECTRICITE, INTERIEUR, PIECES, REMONTAGE | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : bosch, klaxon, horn |  Facebook |

28 janvier 2015

BOITE À FUSIBLES - ORIGINE VS REPRO !

La boîte à fusibles est fixée sous le tableau de bord. Extrait du manuel de boîte à gants avec les valeurs en Amp. des différents fusibles.

Numériser 4.jpg

Comme finalement beaucoup de pièces qui étaient montées sur l'auto, la boîte à fusibles d'origine a bien vécu. Le couvercle est aux abonnés absents. 

P1130442.jpg

L'embase est cassée au niveau d'un des deux supports, certainement suite à une vis récalcitrante et un mécano ce jour là qui n'a pas fait dans la finesse ! Les connecteurs sont oxydés.

P1130965.jpg

Elle ne sera donc pas remontée. Devant la difficulté d'en trouver une d'origine, j'avais commencé par acheter (comme bien souvent ...) il y a quelques années une pièce de repro (c'est d'ailleurs toujours le même modèle qui est en vente aujourd'hui), pensant que cela conviendrait ! Globalement cela y ressemble, il ne faut pas être trop difficile !

P1130969.jpg

D'une dimension sensiblement identique, les différences sont nombreuses : A commencer par le couvercle qui est plat et quadrillé sur le dessus; un original est lisse et bombé. La vis de fixation n'est pas non plus au bon endroit, elle est au milieu du couvercle, d'origine elle est décalée. Du coup, les pièces ne sont pas interchangeables.

P1130968.jpg

Il manque également toutes les barrettes de connexions à l'arrière. D'origine, certains fusibles sont regroupés par 2 ou par 3. Il faut donc les remplacer par des connecteurs en tôle emboutie à positionner en même temps que les fils. Incertain 

P1130971.jpg

Rien de bien méchant en soi mais c'est finalement plus une pièce adaptable qu'autre chose ... elle rejoindra d'autres pièces dans la boîte à repro qui se garnit de plus en plus au fil du temps.

Il est vrai qu'il est assez difficile de trouver une pièce d'origine en bon état et complète avec le couvercle. Après plus d'un an de recherches soutenues et infructueuses, c'est finalement Geary, sur la côte Est des USA (un pionnier de la 356 en quelque sorte, ayant acheté sa première 356 en 1972, date depuis laquelle il les collectionne ...) qui m'a proposé une boîte complète avec son couvercle. Thanks Geary Clin d'œil, Great part ! Les photos reçues :

2015-01-05_14-55-52_30.jpg

Les connecteurs à l'arrière sont identiques à la boîte d'origine. Il n'y a pas de doute, c'est bien le bon modèle.

2015-01-05_14-56-12_60.jpg

Côté fusibles, toutes les vis sont présentes avec les empreintes intactes.

2015-01-05_14-56-30_293.jpg

La bonne affaire (?) enfin presque ... jusqu'au jour où le colis est arrivé et qu'il a fallu payer sur ce coup là, une taxe qui comprend les frais de douanes, la tva et les frais de dossier !

ghe,happich

Après un nettoyage (décapant en gel sur les connecteurs pour enlever les restes de peinture, trempage 2 x 30 minutes à 60° dans le bac à ultrasons et pour finir ponçage à l'eau au papier N° 1000 puis N° 3000 du couvercle); là voilà prête à être remontée.

P1130987.jpg

ghe,happich

Enfin presque, il manque encore les fusibles qui seront mis en même temps que le faisceau électrique et l'étiquette à coller à l'intérieur du couvercle.

P1130981.jpg

P1130986.jpg

Les 2 caoutchoucs d'embase, estampillés GHE (HAPPICH, équipementier d'époque avec qui Porsche travaillait, on trouve également de cette marque le cendrier, les pare-soleils, ...)

P1130984.jpg

Le lamage dans le caoutchouc est à emboiter sur le dessous de la boîte à fusibles pour la maintenir en place.

P1130985.jpg

L'ensemble remonté.

ghe,happich

P1130989.jpg 

06:00 Écrit par alphi dans ELECTRICITE, PIECES | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : ghe, happich |  Facebook |

07 mars 2014

FAISCEAU ELECTRIQUE

Le vieux faisceau devenu raide avec le temps, avait été coupé en 3 morceaux pour arriver à l'extraire de l'auto lors du démontage en 2004. Plusieurs extrémités avaient été modifiées par les précédents propriétaires comme au niveau des relais avec des cosses plates au lieu des cosses rondes d'origine.

IMG_4578.jpg

L'oxydation n'a pas touchée que la carrosserie, on en trouve aussi sur le faisceau. C'est quelque peu inévitable après 55 ans. Les fils de la boite à fusibles.

IMG_4580.jpg

Certains fils ont eu vraiment très chaud, et ce même jusqu'à l'intérieur des gaines !!!

P1110381.jpg

Il est donc préférable et plus prudent de partir sur un faisceau neuf.

Alain (buc356) m'avait vanté le sérieux de l'entreprise ''Kabelkonfektion Wocheslander'' en Allemagne, spécialiste dans la fabrication des faisceaux électriques depuis 20 ans. Après quelques échanges par mail, la commande a été passée. Le colis est arrivé il y a quelques jours.

P1110167.jpg

Un rouleau de cuivre !

P1110170.jpg

Deux rouleaux en réalité ! Celui de droite est le câble qui part de la batterie et qui va au démarreur.

P1110171.jpg

Les extrémités de fils au niveau de la boite à fusibles sont étamées et numérotées.

P1110174.jpg

D'autres sont équipées de cosses rondes comme d'origine, étamées en bout. En plus des numéros, il y a aussi des étiquettes pour s'y retrouver.

P1110187.jpg

Un petit fascicule est fourni. On y retrouve chaque fil avec son numéro, sa couleur, son diamètre et l'appareil électrique sur lequel il est connecté.

P1110176.jpg

Le schéma de la boite à fusibles.

P1110177.jpg

Une comparaison avec l'ancien s'imposait ...

P1110341.jpg

Les fils sont d'un diamètre légèrement inférieur à ceux d'origine. Après avoir interrogé Paul Wolcheslander à ce sujet, il m'avait répondu que les anciens isolants (''FLRY-Quality'') étaient plus épais que ceux d'aujourd'hui (''FLY-Quality'') mais aussi que la qualité des nouveaux fils était bien meilleure.

Détail au niveau de la boite à fusibles. 

 P1110336.jpg

Montage à blanc des appareils électriques. 

P1110368.jpg

Il ne manque plus que la clef pour démarrer !

P1110365.jpg

Après avoir interrogé Paul sur 2 fils manquants dont je ne trouvais pas l'utilité sur l'ancien faisceau et pour cause ... il s'agissait de l'interrupteur de la pompe à carburant pour le moteur ''fuhrmann'' de la 356 carrera ! 

P1110366.jpg

En conclusion, le travail est vraiment soigné jusque dans les détails, que ce soit au niveau des passes-fils, des cosses, des soudures, des gainages, des longueurs de fils, etc ...  

Danke Paul ! ''Kabelkonfektion Wocheslander'

Il n'y a plus qu'à remonter tout ça quand le moment sera venu ... 

06:15 Écrit par alphi dans ELECTRICITE | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |