04 mai 2017

ÉCHAPPEMENT TRAITEMENT CÉRAMIQUE

Les différents essais réalisés ces dernières années de peinture haute température sur des échappements ne m'ont pas donné satisfaction. Tôt où tard la peinture laisse place à une oxydation généralisée !

L'échappement, les Jpipes et les tubes de sorties ont été envoyés cette fois-ci chez un spécialiste pour un traitement céramique. Il s'agit d'une protection à la fois anticorrosion et thermique permettant de faire baisser la température de surface. Entraînant ainsi un meilleur rendement mais aussi une baisse non négligeable de la température du compartiment moteur. C'est surtout la solution anticorrosion qui est ici recherchée pour pérenniser au mieux ces pièces neuves d'époque difficiles à trouver.

Les pièces avant traitement, il manque sur la photo les 4 sorties coudées.

IMG_8657.jpeg

C'est Gérard MUTH de chez CCC (Customized Ceramic Coating) dans le Doubs (dpt 25) qui s'est chargé de l'opération. 

Voici le détail de la prestation :

1- Traitement céramique de base type HO1, en 2 couches servant d'accrochage et de barrière thermique après micro-sablage au corindon fin.

2- Traitement céramique de base type HO5 de couleur gris et noir  satin, en 5 couches après micro-sablage fin des couches de céramique de base après cuisson 400°C

A plus de 700 km du garage, les pièces ont voyagées par transporteur. 1 mois après comme prévu, le colis est de retour.

Déballage, tout est bien protégé.

ceramic processing,exhaust porsche,356

Gris ''souris'' satiné pour l"échappement et les coudes, noir satiné et gris comme d'origine pour les J pipes.

ceramic processing,exhaust porsche,356

C'est assez rapprochant de la couleur d'origine, ce qui ne gâche rien.

ceramic processing,exhaust porsche,356

Les tôles moteur sont en cours de préparation avant peinture, le remontage du moteur s'approche ... 

11 janvier 2016

PEINTURE POLIE LUSTRÉE - PART II - ''MEILLEURS VOEUX 2016''

Meilleurs voeux à tous pour cette nouvelle année 2016, en espérant qu'elle soit moins sombre en terme d'actualité que l'année précédente ... 

Une photo d'époque d'usine pour commencer cette 1° NOTE de l'année sur le ponçage à l'eau des 356 ! 

3m,trizact

Cette photo est tirée d'une collection ''Factory Photos'' de 61 superbes et inédites photos d'époque prises en 1962 et 1963 durant une visite de l'usine Reutter et Porsche. Il est possible de se les procurer auprès de Bill Romano à Berlin, qui est le frère de celui qui a pris ces photos. Bill commercialise également tous les manuels d'atelier de toutes les 356 dans une résolution de grande qualité (les photos sont nettes, contrairement aux copies que l'on trouve sur le marché) pour un prix correct, surtout quand on connait tout le travail que cela demande. Pour le contacter par mail : Bill Romano, DVD Workshop Manuals & Parts Catalogs.

Après avoir rassemblé le matériel ad hoc, le ponçage de la peinture peut commencer. Il est réalisé au moyen d'une ponceuse orbitale pneumatique avec une interface souple en mousse qui est montée sous les disques à poncer. Les bords de tôle seront faits à la main par précaution pour éviter de découvrir les arêtes.

P1130321.jpg

Après un premier passage à l'orbitale avec du 1500 à l'eau, la peau d'orange ressort. Je continue jusqu'a l'atténuation de l'effet moucheté. 

P1130325.jpg

Le ponçage se faisant à l'eau, tant que c'est mouillé, on voit difficilement ce que l'on fait. Il faut rincer régulièrement la tôle à l'eau claire, essuyer l'excédent d'eau, et la sécher avec une microfibre pour voir le résultat.

3m,trizact

Une fois la peau d'orange en partie disparue, un passage au P3000 est réalisé. Les éléments sont poncés les uns après les autres : ailes, portes, capots, etc ... Sur la photo ci-dessous, l'aile est poncée, la porte reste encore à faire.

3m,trizact

Tout y passe, l'avant, les côtés, l'arrière ...

3m,trizact

Après quelques heures, l'auto est uniformément lisse. Tous les petits défauts de peinture comme les poussières sont parties au ponçage. smile

P1130302.jpg

Une photo avant ponçage, reflet d'un éclairage en plafond sur la peinture. 

3m,trizact

La même photo au même endroit après ponçage et un essai de polissage.

3m,trizact

Ayant finalement trouvé des disques Trizact 3M P6000 en 150 mm de diamètre à un prix convenable, l'auto sera de nouveau poncée. Ce qui d'après 3M ferait gagner 30 à 50 % du temps sur le polissage qui est la phase suivante. A voir ... Les disques Trizact sont des disques souples en mousse .

3m,trizact

macro sur disque Trizact ! laughing

3m,trizact

J'en profite pour faire également le tableau de bord qui quant à lui est poncé à la main à l'eau au 1500, 2000 et 3000. A la main plutôt qu'à la machine pour ne pas risquer de découvrir des moulures en relief en périphérie des trous des compteurs.

P1130310.jpg

Le ponçage aura pris finalement un peu plus d'une dizaine d'heures. Il reste encore le travail de polissage et lustrage qui s'annonce (très) long undecided ... A suivre smile

06:00 Écrit par alphi dans PEINTURE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 3m, trizact |  Facebook |

24 novembre 2015

LES JOIES DU REMONTAGE ! PHARES ET TABLEAU DE BORD.

Après avoir récupéré la caisse peinte, les deux premières pièces qui me sont venues à l'idée de monter ont été les phares et les compteurs. Il faudra finalement être encore un peu patient ...

1- Pour ce qui est des phares, impossible de les monter correctement, ils ne veulent pas plaquer l'aile de façon uniforme, même sans le joint ça ne rentre pas ! 

P1130076 copie.jpg

Etrange mais là où cela me rassure, c'est que des essais de montage à blanc avaient bien été faits au moment de la tôlerie. Voir cette NOTE

3258584063.jpg

C'est donc un autre problème ... Il est vrai aussi que les phares ne sont pas les mêmes qu'au moment des essais. Les phares qui sont montés sur l'auto sont des Bosch NOS. Cf ancienne NOTE. PS : Les phares US de marque Hella restaurés avec de la pièces NOS, sont disponibles à la vente wink. Bouton ''Me contacter'' sur la colonne de gauche, sous la liste des catégories si intéressé.

2546277889.jpg

Les cerclages chromés sont finalement déposés pour être montés seuls sur l'auto pour mieux comprendre d'où vient le problème; à savoir le cerclo chromé ou le contour du globe ou ... ?

P1130078 copie.jpg

Après une rapide analyse, il s'avère que c'est ''tout simplement'' un problème de peinture, il y a trop d'épaisseur sur le pourtour des globes. 

Cela aurait pu être aussi un souci de pièces repro avec les globes mais ces derniers sont d'origine (fond de globe de 356 avec embouti spécifique + contours prélevés sur des ailes d'ovale de 1956. Voir cette NOTE faite il y a 2 ans jour pour jour sur la réfection de ces pièces qui quant à elles avaient été restaurées au tout début de la resto, il y a déjà 11 ans !

globe.jpg

Action ! laughing Je commence par protéger la peinture, scotch de carrossier + scotch toilé

P1130084.jpg

La peinture est décapée sur toute la périphérie des globes au moyen d'un grattoir. C'est pour cela que j'ai mis du scotch toilé au cas où cela dérape sealed ! Une fois grattée, dépose du scotch toilé pour poncer le bord du globe côté caisse afin que le joint se mette bien en place sans trop forcer sur le cerclo chromé.

P1130080.jpg

Les globes sont ensuite poncés à l'intérieur.

P1130410.jpg

Masquage de l'auto façon gordini, enfin presque ... 1 bande seulement !

P1130400.jpg

Une petite couche de primaire sur les parties de tôles mises à nu. C'est à ce moment là qu'on espère que le masquage sera étanche ! 

P1130405.jpg

Et puis c'est au tour de la peinture d'être appliquée.

P1130411.jpg

Je profite que l'auto soit en partie masquée pour peindre une autre partie ...

2- Au moment de monter les compteurs en me couchant sous le tableau de bord pour visser les écrous moletés, je me rends compte que le dessous du tableau de bord et le dessus du support de la colonne de direction ont été oubliés dans la bataille.

Après ponçage, le dessus de la colonne ressemble à ça:

P1130389.jpg

Il faut dire que ce n'est pas une partie de plaisir à faire au niveau accessibilité ! Mon dos s'en souvient encore ... 

P1130390.jpg

Masquage ou plutôt encollage du tableau de bord ! laughing

P1130393.jpg

Primaire avant peinture, rouge !

P1130394.jpg

Contorsionniste ? oui mais avec un minimum de confort ! Un bloc de mousse pour s'allonger smile

P1130397.jpg

Je termine par une couche de peinture noire satinée.

P1130398.jpg

Voilà une bonne chose de faite ! C'est ça aussi les joies du remontage laughing. A suivre ...

05:45 Écrit par alphi dans PEINTURE, REMONTAGE | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bosch, hella, vdo |  Facebook |

03 novembre 2015

PEINTURE POLIE LUSTRÉE - PART I

La peinture (une polyuréthane en brillant direct) ne s'avère pas aussi tendue que j'aurais espéré. Un problème de qualité de peinture ? de cabine ? de température ? de peintre ? ... plusieurs parties sur l'auto font de la peau d'orange.

Sachant que les peintures d'origine à l'usine étaient polies lustrées comme en témoigne cette NOTE déjà publiée sur les usines REUTTER et aussi d'autres témoignages déjà lus et entendus, il ne m'en a pas fallu beaucoup plus pour me convaincre à faire ou du moins essayer de faire un poli lustré !

3m,rupes

Concernant la méthode à employer, les avis et techniques divergent; entre ceux qui poncent à la main, à la machine, ceux qui commencent au 800, d'autres au 1500, au papier, au trizact ... Bref pas facile de s'y retrouver ! Par contre il y a une chose sur laquelle tout le monde est d'accord, c'est que cela prend un peu (beaucoup ?) de temps !

Le choix des produits à utiliser s'est arrêté chez 3M qui a bonne presse dans ce domaine. Extrait de leur catalogue.

3M-1.jpg

 

Les produits 3M ont été commandés chez ColorBox. Tout comme pour l'apprêt époxy déjà commandé chez eux il y a quelques temps; les prix sont là encore bien placés.

P1130187.jpg

Disque 150 mm P1500, Trizact P3000, bouteilles verte, jaune et bleu avec les pads associés.

P1130189.jpg

Pour la polisseuse, il existe sur le marché aujourd'hui des rotatives, des orbitales et depuis quelques temps des roto orbitales qui semblent efficaces (?) pour la finition en évitant de faire des hologrammes sur la peinture avec aussi moins de risque d'échauffement !

3M préconisant une rotative pour l'utilisation de ces produits, ce sera donc une rotative de marque RUPES modèle LH18ENS qui sera commandée chez Intercash, un site distribuant toute une gamme de produits techniques dans le milieu automobile.

P1130275.jpg

Des microfibres de la même couleur que les produits de chez 3M pour ne pas mélanger les différentes pâtes à polir.

P1130277.jpg

Une interface en mousse souple est montée entre le plateau rigide et les disques à poncer.

P1130279.jpg

A suivre, le ponçage ... Clin d'œil

06:00 Écrit par alphi dans PEINTURE | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : 3m, rupes |  Facebook |

16 octobre 2015

LA PEINTURE, TOUTE UNE HISTOIRE ...

Après cette dernière NOTE sur le superbe travail de préparation avant peinture réalisé par Benoît

P1120571.jpg

... l'auto change d'adresse pour aller chez un peintre indépendant. C'est le début d'un épisode à rebondissements ...

Il était prévu de peindre l'auto 2 fois. Une 1° fois la caisse et les ouvrants démontés et une 2° fois avec les ouvrants montés.

Dés la première couche, un problème de taille apparaît ! la présence de silicone dans la peinture ! Résultat, l'auto est à reponcer entièrement, la voiture ayant été peinte intégralement ... Ponçage de la peinture, nouvel apprêt, nouveau ponçage, nouvelle fabrication de peinture, nouvelle peinture qui au final se passe sans encombre !

Après quelques semaines de séchage, les ouvrants sont remontés, l'auto est de nouveau poncée et repasse en cabine afin d'appliquer la 2° et dernière couche de peinture.

Un 2° problème survient, une coulure sur le capot avant. Rien de très grave en soi, cela arrive à tout le monde ... Ce dernier décide de le repeindre mais voilà que la nouvelle teinte fabriquée à partir de la même formule ne serait pas exactement la même que celle appliquée ! Surpris Il décide alors de poncer la coulure et de passer un coup de polish. Finalement ce problème de coulure s'avérera plus ennuyeux que prévu une fois la voiture récupérée (à suivre dans une prochaine NOTE ...)

La 356 est alors ramenée chez Benoît avant le grand départ retour !

C'est toujours lorsque l'auto est peinte que l'ont voit vraiment la qualité du travail de préparation réalisé. Et de côté là, je ne suis pas déçu, bien au contraire. Les panneaux sont superbes tout comme les alignements ! Chapeau Benoît ! 

DSC02939.jpg

La voilà prête à reprendre la route mais sur remorque pour le moment. En fonction de l'éclairage, la teinte passe d'un bleu/vert au bleu. Toutes les sangles sont doublées pour l'occasion !

P1130062.jpg

C'est parti pour 300 km ... 

IMG_5398.jpg

... enfin presque car au bout de quelques km, l'auto tractrice tombe en panne ! Je rentre finalement seul, sans l'auto ce jour là Déçu

Elle arrivera quelques jours plus tard à bon port ! Sourire A suivre ...

06:00 Écrit par alphi dans PEINTURE | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

11 février 2015

DERNIERE LIGNE DROITE AVANT PEINTURE !

Depuis cette dernière NOTE, la caisse a séché plusieurs semaines. Des finitions ont été apportées pour finir avec une couche d'apprêt garnissant.

On peut voir sur cette photo de 3/4 arrière, une particularité que l'on trouve uniquement sur les dernières AT2. Il s'agit de l'embouti central sur la tôle sous la plaque d'immatriculation. C'est le même détail que sur les BT5 pour le feu de recul sauf que sur les AT2, l'embouti n'a finalement pas d'utilité. Le feu de recul étant dans l'éclairage de plaque positionné juste au dessus du pare-chocs. Une fois ce dernier remonté, cette excroissance ne se voit d'ailleurs plus.

P1120571.jpg

Beaucoup de temps, passé au niveau de la préparation a été nécessaire avant d'arriver à ce résultat...  Essentiellement à la cale comme sur les flancs. 

P1120577 copie.jpg

Les ouvrants sont remontés et réglés pour valider de nouveau les écarts.

Benoît (Classic Collectors à Orléans) a vraiment réalisé un travail de très grande qualité depuis le début, que ce soit au niveau tôlerie mais aussi sur la préparation de la caisse avant peinture. Tout en respectant le délai, ce qui est assez rare pour être souligné, soit environ 8 mois ! (période pendant laquelle il a restauré en même temps d'autres autos, comme une 911 Targa 2,4T  Surpris). Quelques 500 photos reçues au fur et à mesure m'ont permis de suivre le chantier à distance ! Ce qui ne m'a pas empêché de me rendre sur place régulièrement malgré la distance, par plaisir pour voir l'auto en vrai et discuter de l'avancement avec Benoît. Chapeau et surtout Merci ! Clin d'œil  

Prochaine étape, direction la cabine de peinture enfin pas tout de suite car il va falloir attendre de nouveau quelques semaines de séchage. Les ouvrants seront démontés pour être peints individuellement dans un premier temps. A suivre ...

06:00 Écrit par alphi dans PEINTURE | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

22 janvier 2015

PREPARATION DE LA CAISSE AVANT PEINTURE

Après le planage et la pose des étains,

3333134178.jpg

une première couche d'apprêt époxy.

P1090193.jpg

C'est au tour de la préparation de la caisse avant peinture avec la pose des mastics. C'est un étape déterminante pour l'aspect final de la peinture. Malgré un planage minutieux, la pose de mastic est indispensable.

On voit peu de photos en général de cette étape même chez les spécialistes les plus reconnus. Le mastic ferait-il peur ? ... à croire qu'ils peignent directement l'auto une fois la tôlerie de faîte Rigolant ! Sur une caisse neuve, cela serait normal mais sur une caisse qui a subi un travail de restauration, une préparation avant peinture est nécessaire. 

Beaucoup d'heures sont passées au ponçage, en très grande partie à la cale ! 

P1090451.jpg

Une première passe de mastic de finition est réalisée.

P1090452.jpg

La caisse sera recouverte de nouveau d'une couche d'apprêt époxy pour protéger les parties de tôles mises à nu.

P1090453.jpg

Les ouvrants sont en même temps préparés sur la caisse. Ils ont été démontés sur la photo pour la mise en apprêt. Toutes les photos de cette NOTE sont d'ailleurs prises quelques heures avant de passer l'apprêt. C'est la raison pour laquelle tous les ouvrants sont démontés mais ils ont bien été préparés sur la caisse.

P1090458.JPG

Capot avant

P1090460.jpg

La voilà de nouveau recouverte d'apprêt. Les ouvrants seront remontés une fois l'apprêt sec pour continuer la phase de préparation qui n'est pas encore finie.

P1090537.jpg

A ce stade, la caisse sera mise de côté pendant quelques semaines pour laisser sécher les différents produits déjà appliqués. Le séchage est aussi une étape importante dans le cadre de la préparation avant peinture. Rien ne presse ...

06:01 Écrit par alphi dans PEINTURE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04 décembre 2014

TRAITEMENT DES DESSOUS DU CHÂSSIS

Après l'application d'un apprêt sous le châssis (voir cette NOTE), les joints entre tôles sont réalisés. 

P1090239.jpg

Appliqués au départ à la cartouche, ils sont ensuite lissés au pinceau.

P1090245.JPG

Une première couche de peinture noire polyuréthane est d'abord appliquée directement sur l'apprêt.

P1090267.jpg

Dans tous les recoins du châssis.

P1090268.JPG

Ensuite c'est au tour d'une couche d'antigravillon, de marque 3M pour info.

P1090274.jpg

Une dernière couche de peinture polyuréthane est passée directement sur l'antigravillon. Elle facilite l'entretien et un nettoyage plus aisé des dessous que l'antigravillon seul.

P1090276.jpg

Voilà donc les dessous de la 356 protégés pour longtemps.

06:00 Écrit par alphi dans PEINTURE | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : 3m |  Facebook |

21 novembre 2014

PEINTURE CHÂSSIS, COMPARTIMENT AV & AR

Pendant que la caisse sèche suite à ces derniers travaux, le dessus du plancher est peint en noir satiné. 

P1090623.jpg

P1090622.jpg

Pour les compartiments avant et arrière, après avoir hésité à remettre de l'antigravillon comme d'origine, de façon assez grossière d'ailleurs comme on peut le voir sur cette NOTE et étant donné qu'au final très peu de parties sont visibles une fois les plaques insonorisantes posées, le réservoir monté, le moteur en place ... une couche de peinture noir satiné sera finalement appliquée. L'antigravillon sera par contre lui réservé pour les dessous.

P1090624.jpg

06:00 Écrit par alphi dans PEINTURE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13 novembre 2014

MISE EN APPRÊT DE LA CAISSE

On continue avec l'apprêt mais cette fois-ci c'est sur la caisse en commençant par l'intérieur.

P1110486.jpg

La mise en apprêt est toujours une étape qui fait plaisir à voir. 

P1110487.jpg

A titre de comparaison, les parties en tôles neuves sont en orange. Il y a plus de orange que de gris ...

P1110487 copie.jpg

La mise en apprêt marque la fin de la tôlerie et surtout le début de la préparation avant peinture. Un plancher tout neuf !

P1110490.jpg

Le compartiment avant n'est pas oublié. On peut encore y voir le joint de capot avant. Effectivement, tous les ajustements ont été faits avec les joints montés, aussi bien sur le capot avant que sur les portes.

P1110494.jpg

Le compartiment arrière non plus.

P1110485.jpg

C'est au tour des dessous. Le tourne-broche rend encore une fois bien service.

P1090185.jpg

En parlant de dessous, voici un détail de préparation qui montre bien la qualité du travail de Benoît. où il n'y a pas besoin de mettre beaucoup de mastic pour masquer les soudures. Les cuvettes de sièges arrières formées à la main avaient été changées et soudées bord à bord au chalumeau (voir cette NOTE).

P1090140.jpg

Pareil sur cette photo où l'on voit le dessous de l'aile avant qui a été découpé avec la mise en place d'une bande de tôle neuve soudée bord à bord au chalumeau. Il n'y a pratiquement pas besoin de mastic !

P1090146.jpg

On est bien loin de ce qu'il y avait avant ! (photo prise en 2004 lors des premiers jours de démontage)

CIMG0082.jpg

Fini les horreurs, on revient sur la mise en apprêt des ouvrants.

P1090182.jpg

La caisse à l'extérieur est entièrement ponçée à tôle nue. Cette fois-ci ce sera de l'apprêt époxy qui sera appliqué.

P1090179.jpg

La voilà recouverte de sa nouvelle robe. 

P1090187.jpg

Sur cette photo l'apprêt brille encore, il vient juste d'être appliqué.

P1090186.jpg

La photo n'est pas à l'envers ! c'est la 356 qui a les dessous en l'air. Le capot est bien crocheté ? Rigolant

P1090193.jpg

Le châssis à roulettes est monté à blanc le jour de la livraison (voir cette NOTE). La 356 va bientôt retrouver le plancher des vaches et donc quitter son support sur lequel elle est suspendue depuis 10 ans !

P1110495.jpg

C'est bien cette fois-ci de la bonne tôle et non de la dentelle comme il y a eu pendant trop longtemps ces dernières années.

P1110496.jpg

Détail des assemblages de tôles à l'arrière du plancher arrière avec le gousset de cric et le renfort de bas de caisse.

P1110502.jpg

Compartiment moteur et cuvettes des sièges, la réparation est déjà invisible à ce stade (avant peinture et antigravillon). S'agissant d'un montage à blanc , il manque la barre transversale qui relie les 2 supports arrières à roulettes.

P1110529.jpg

Une dernière photo globale avec une vue du dessous d'une 356 qui fait plaisir à voir !

P1110497.jpg

Avant de la redescendre définitivement sur son support à roulettes, il reste encore à faire les joints d'étanchéité entre tôles et le traitement du châssis.

Chapeau à Benoît qui fait depuis le début un travail remarquable !!! Surpris Clin d'œil

06:00 Écrit par alphi dans PEINTURE | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |